« J’ai eu deux maîtres… »

La musique de Piazzolla ne peut se comparer à aucune autre. Sur la pulsation du tango il combine le jazz, la musique classique, l’exploration des timbres et obtient ainsi un effet unique. Piazzolla occupe une place dans le panorama international et il est reconnu à côté de son maître Ginastera comme un génial compositeur qui a donné à la nation argentine un nouveau langage musical.

« J’ai eu deux grands maîtres Nadia Boulanger et Alberto Ginastera. Le troisième maître, je l’ai trouvé dans la froide chambre d’une pension, dans le cabaret des années 40, dans les cafés concerts, dans les gens d’hier et d’aujourd’hui, dans les sons des rues. Ce troisième maître s’appelle Buenos Aires, il m’a appris les secrets du tango » Astor Piazzolla (1921-1992)

DUO SUD
A la rencontre d’Alberto Ginastera et d’Astor Piazzolla

Lucia Abonizio au piano et Gilberto Pereyra au bandonéon donneront à Paris et dans le sud de la France, une série de concerts illustrés par les musiques de ces deux phares de la culture argentine. Gilberto Pereyra bandoneoniste argentin, donne des récitals dans le monde entier comme interprète de la musique d’Astor Piazzolla et des musiques de compositeurs actuels comme l’argentin Martin Palmieri.

De sa part Lucia Abonizio rend hommage à Alberto Ginastera dans son Double Album « Terres argentines » édite par Klarthe sur la thématique : Alberto Ginastera et la musique traditionnelle argentine. Ce grand compositeur a consacré son talent à nourrir la construction d’une culture propre pour son pays. Il a tracé le chemin de nombreux musiciens jusqu’à nous jours.

Ginastera s’est impliqué dans la vie culturelle et publique de son pays et il est à l’origine de la création du CLAEM (Centro Latinoaméricano de Altos Estudios Musicales), reflet de sa volonté de développer une « esthétique nationale » et qui pourrait contribuer au devenir propre d’une société encore jeune. Sergio de los Cobos affirme ainsi qu’il est possible de « tracer un parallèle entre l’évolution de Ginastera en tant que compositeur et le développement de l’Argentine comme entité culturelle ».

Agenda des concerts

Duo Sud

Jeudi 8 septembre de 18h30  à  21h30au Coppola’s Music-Bar, Paris 10

Dimanche 11 septembre à 16h au Théâtre Les Rendez-vous d’Ailleurs, Paris 20

Dimanche 2 octobre à 17h à Piano Plus, Paris 11

Mardi 22 novembre à 19h au Barbizon, Paris 13

Monumental Tango

Vendredi 7 octobre à 20h  à L’Accord Parfait, Paris 18

Dimanche 11 décembre à l’Acropolis, Festival C’est pas Classique, Nice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :